Qu’est-ce qu’un psychologue ?

Selon Françoise Dolto, un psychologue est un « docteur du cœur ». Le psychologue est une personne qualifiée à l’écoute des questionnements et des difficultés des autres.

Il va repérer et analyser les différents schémas de pensée pour accompagner son patient à résoudre ce qui lui cause ses souffrances.

Qui aller voir ?

La différence entre les différents « psy- »

Le psychiatre

Le psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie. Pendant dix ans, il a réalisé des études de médecine. Il est le seul à pouvoir poser un diagnostic et à prescrire des médicaments. En général, il accompagne des personnes souffrant de pathologies mentales.

Le psychiatre peut exercer à l’hôpital ou dans des institutions traitant des pathologies psychiatriques. Il peut également travailler en libéral.

Le psychothérapeute

Le psychothérapeute a une formation en psychopathologie, c’est-à-dire dans l’étude clinique des troubles psychiques.

Le titre de psychothérapeute est protégé depuis 2010 en France. Auparavant, n’importe qui pouvait exercer en tant que tel. Aujourd’hui, seuls les médecins et les psychologues peuvent accéder à ce titre.

Le psychopraticien

C’est le titre que se donnent les personnes qui utilisaient le terme de psychothérapeute mais qui n’y sont plus autorisés selon la loi. Ce titre n’étant pas réglementé, les personnes utilisant cette appellation peuvent avoir soit une formation plus ou moins sérieuse, soit pas de formation du tout. C’est pourquoi il est très important de se renseigner avant d’aller consulter un psychopraticien.

Le psychopraticien n’exerce qu’en libéral et réalise des psychothérapies.

Le psychanalyste

Le psychanalyste a lui-même réalisé une psychanalyse pour accéder à ce titre. Le cadre d’une thérapie psychanalytique est particulier : le patient s’allonge sur un divan et laisse libre court à ses pensées. Dans ce type de thérapies, le psychanalyste reste très neutre et laisse le patient s’exprimer. En général, une psychanalyse s’étale sur de nombreuses années, souvent à raison d’une à trois séances par semaine.

Être psychanalyste ne demande aucun diplôme, mais exige du thérapeute de réaliser lui-même une psychanalyse. La grande majorité des psychanalystes sont également psychologues ou psychiatres.

Le psychologue clinicien

Le psychologue clinicien détient un Master 2 en psychologie clinique. Pendant cinq années, il étudie la psychopathologie et la clinique. Il connaît toutes les phases du développement de l’enfance à l’âge adulte et est formé à de nombreuses problématiques que rencontrent les personnes qui font appel à lui. Le psychologue clinicien accompagne ses patients sous forme de thérapies brèves ou longues, en fonction des besoins. Il existe de nombreux courants : TCC (thérapie cognitivo-comportementale), psychanalyse, Gestalt, approche systémique, … Grâce à une écoute attentive et à divers outils, le psychologue clinicien aide son patient à retrouver son bien-être en l’accompagnant au plus près de sa problématique tout en apaisant ses angoisses. Si besoin, il peut avoir recours à différents tests pour apporter des éléments de compréhension sur le fonctionnement de ses patients. Il s’attache à remettre du mouvement là où il en manque. 

Le psychologue clinicien peut exercer à l’hôpital, dans le champ de la petite enfance, en école, dans le champ de la protection de l’enfance, du handicap, de la psychiatrie ou encore en cabinet libéral.

Les autres spécialités en psychologie

Il existe de nombreuses autres spécialités en psychologie, qui requièrent toutes au minimum un Master 2 :

  • Le psychologue du travail et des organisations travaille en entreprise et offre des espaces de parole aux employés. Il a souvent une double casquette de DRH. 
  • Le neuropsychologue accompagne ses patients en prêtant attention aux différentes fonctions cognitives (mémoire, attention, concentration, vitesse de traitement, fonctions exécutives etc). Il utilise souvent des batteries de tests pour apporter un éclairage sur le mode de fonctionnement du sujet.
  • Le psychologue cognitiviste étudie les grandes fonctions psychologiques de l’être humain (mémoire, langage, intelligence, raisonnement, résolution de problèmes, perception, attention et émotions). Il travaille souvent dans la recherche. 
  • Le psychologue social étudie la manière dont les pensées, les émotions et les comportements des personnes sont influencées par les autres, par les normes sociales et culturelles.